Le bouturage

Je ne suis pas un spécialiste du bouturage et donc, je ne possède pas non plus une grande expérience en la matière…

La raison en est simple, il y a 8 ans, j’avais tenté de bouturer des rhododendrons en chauffant le substrat avec un câble et la température régulée par sonde… mais par 2 fois, mon câble chauffant a connu une surchauffe (et donc a brûlé) car, à un certain endroit, le substrat entourant le câble s’est asséché et comme la chaleur ne pouvait plus s’évacuer, il y a eu surchauffe. Cela étant, un câble chauffant peut être très pratique si on est à même de contrôler l’humidité du substrat qui l’entoure.

J’ai recommencé à bouturer avec succès des rhododendrons en novembre 2012 suite au concept nouveau mis au point par Marc Colombel … c’est facile, peu coûteux, fiable… que des qualités… et on peut l’utiliser pour  bouturer d’autres plantes. Pour conserver une bonne température, ce système est parfait dans la mesure où l’eau chaude entoure et maintient la bonne température du substrat de façon permanente sans danger de surchauffe… mais s’il fait très froid et en fonction de l’isolation, il faut que la puissance des résistances électriques soit suffisante pour assurer une température constante de l’eau.

Ce que je sais, cela peut déjà vous aider:

Certains rhododendrons bouturent facilement, d’autres moyennement, d’autres très difficilement ou encore ne se bouturent pas… mais il n’y a, à ma connaissance, aucune liste et donc, il faut essayer ou demander l’avis à un expert. Le Cunningham White est facile à bouturer et est souvent utilisé comme porte-greffe

On utilise également une hormone de bouturage… et là également, certaines sont plus fortes que d’autres et risquent de brûler le bouture… là également, c’est l’expérience qui parle.

Le substrat pour bouturer peut varier d’une personne à l’autre. Moi, j’utile un mélange en volume égal de tourbe et de perlite que j’humidifie à 80% d’humidité.

Le chaleur de fond doit être de l’ordre de 20-22°C et un bouture devrait pouvoir être sevrée (retirée du bac à boutures avec de belles racines et placée dans un mélange normal pour jeune rhododendron) après 3 mois.

Une des difficultés rencontrées a été le fait que substrat séchait à la longue… et j’ai tenté de résoudre le problème mais c’est encore en test… j’en parle dans le forum de Marc Colombel.

A lire un grand nombre d’informations relatives aux boutures sur le site de Marc Colombel:

http://www.rhododendron-azalee.fr/forum/  Aquarium à boutures

http://www.rhododendron-azalee.fr/dossiers_f.htm Dossiers 7, 29 et 53 et 49 pour les hormones de bouturage

http://www.rhododendron-azalee.fr/articles.htm  9ième article et 61ième pour les hormones de bouturage

A suivre…

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s